Non au Front national, oui à la République

Le Front national est en mesure de conquérir plusieurs régions. Face à ce constat, c’est l’avenir de la Région Alsace – Champagne Ardenne – Lorraine qui est notre seule préoccupation.

Au cœur de l’Europe, notre région ne peut pas payer le prix d’une politique xénophobe, qui mettrait des milliers de salariés en difficultés, qui fermerait la porte aux investisseurs étrangers, qui tournerait le dos aux valeurs républicaines.

Beaucoup des raisons qui expliquent le succès du FN doivent enfin changer en profondeur la politique. C’est le travail qui nous attend demain. Aujourd’hui, il faut faire un choix clair pour le 13 décembre : rassembler les partisans d’une République forte, une et indivisible pour faire échec au Front national.

Aussi douloureux que ce soit, cela implique le retrait de la liste de gauche du second tour, conscients de la conséquence politique lourde de ne pas voir d’élus socialistes, écologistes, communistes siéger au conseil régional pendant six ans.

Nous devons faire ce choix pour l’avenir de notre région.

Mathieu Klein