Commerces : mon plan pour redynamiser le centre-ville

Les trop nombreuses fermetures d’enseignes en centre-ville et les difficultés des commerçants qui s’accumulent année après année ne sont pas une fatalité. Si les modes de consommation évoluent, si les grands ensembles commerciaux en périphérie sont une concurrence à la vitalité du centre-ville, l’action municipale ne peut se limiter à des demi-mesures timorées. Tout n’a pas été fait, loin s’en faut pour relancer l’attractivité commerciale de notre centre-ville et de nos quartiers. L’échec de la municipalité sortante est avant tout la conséquence directe d’une absence de stratégie, de logique d’action et de volontarisme politique.

La SEM NANCY DEFI, lancée trop tardivement en 2019 alors même que l’opposition municipale le proposait dès 2016, ne résout pas les problèmes par sa seule existence. L’absence de politique pensée et réfléchie fait aujourd’hui cruellement défaut à notre ville.

Mon objectif : faire du centre-ville un lieu de vie différent, mixant commerces indépendants, artisans et grandes enseignes. Un lieu de vie varié, animé et festif qui se démarque, par son originalité et sa diversité, des commerces de périphérie et d’internet. Pour que Nancy se différencie, retrouve son ADN créatif.

I/ LE PLAN URGENCE COMMERCES : UNE ZONE ÉCONOMIQUE PRIORITAIRE AU CENTRE VILLE

  • Proposition n°1 : Gratuité des transports collectifs le week-end

Accéder en voiture au centre-ville est une peine pour les habitants, les visiteurs, les consommateurs. La gratuité des transports collectifs le week-end sera un formidable levier pour enfin offrir un accès rapide et sans gêne aux commerces de centre-ville. Aujourd’hui 30% des embouteillages sont liés au trafic en recherche de stationnement.

  • Proposition n°2 : Un centre-ville facile à vivre

Flâner en ville doit être une expérience agréable pour tous, dont une première illustration est le chemin piéton proposé par Mathieu Klein, allant de la Porte de La Craffe à la rue du Pont Mouja.

Des solutions pratiques pour les voitures seront mises en place, de concert avec les commerçants et les riverains, qui pourront accéder aux places de parkings souterrains existants. A court terme, des solutions de parking mutualisé seront mises en place, à l’heure ou au mois, s’appuyant sur le stock de places privées ou publiques sous-utilisé. Par cette pratique, en une année seulement, Marseille a déjà libéré 650 nouvelles places en son centre (ZenPark) et Lyon, 1 150 places (Lyon Park Auto).

A moyen terme, les écoles d’art et d’architecture seront également sollicitées pour participer au développement de programmes visant à retrouver le lien entre la ville, son aménagement et ses usagers.

  • Proposition n°3 : Tout est possible avec les commerçants.

Un dialogue organisé, proche et bienveillant sera engagé avec commerçants et associations de commerçants afin de définir collectivement des programmes d’animations efficaces toute l’année. Les commerçants seront encouragés à s’organiser en associations, à l’échelle de tous les quartiers.

  • Proposition n°4 : Vive les créateurs

Des rues dédiées à la valorisation des artisans et artistes locaux seront créées avec et pour les créateurs nancéiens. En périphérie du centre, nombreuses sont les rues qui souffrent de vacance commerciale. La rue Mon Désert est un exemple de rue incarnant une nouvelle ambition : des créateurs de coutures, de bijoux,d’art s’y installent progressivement. Nous les accompagnerons.

  • Proposition n°5 : Que Vive le marché central !

Nous allons faire du Marché Central un pôle gourmand emblématique du bien manger, un lieu de vie, de convivialité, d’animation et de valorisation des produits locaux : une « halle à manger » sera créée tous les mois Place Charles III en partenariat avec les commerçants. La halle sera un lieu d’accueil pour un marché de productions locales autour de moments festif permettant de se restaurer.

I/ LE PLAN URGENCE COMMERCES : UNE ZONE ÉCONOMIQUE PRIORITAIRE AU CENTRE VILLE

  • Proposition n°6 : Création d’un périmètre de sauvegarde « commerce et artisanat »

Ce périmètre permettra la préemption active sur les locaux vacants. La SEM Nancy Défi est aujourd’huiinsuffisamment dotée (5M€) pour relever ce défi. La mobilisation de fonds privés sera engagée afin dedoubler son capital d’intervention.

  • Proposition n°7 : Soutien aux indépendants

Afin de diversifier notre offre de centre-ville, nous soutiendrons l’installation d’artisans et de commerçants indépendants par des contrats d’implantation locale, des baux commerciaux adaptés, des baux modérés ou à l’essai pour les locaux.

  • Proposition n°8 : Réguler la périphérie, c’est possible

Le PLUI sera adapté pour disposer d’un cadre efficace protégeant nos commerces de centre-ville et s’attaquer à la vacance commerciale. Une politique de régulation du développement commercial en périphérie sera mise en place.

  • Proposition n°9 : Des « Drive Piétons » pour booster le commerce alimentaire et l’artisanat

De plus en plus de personnes font leurs courses à pied et sur leur smartphone. Des drive-piétons seront expérimentés pour que les consommateurs puissent passer commande sur le site de commerçants volontaires avant de récupérer leurs achats dans un drive-piéton en dehors des horaires d’ouverture. Enfin,le « buy and collect » offrira une solution de livraison (soit au coffre sur parking relais où à domicile) afin d’offrir des solutions à ceux qui feront le choix de venir au centre-ville ville à pieds, en vélo ou encore en transport en commun.

  • Proposition n°10 : « Mon quartier, mes commerces»

Dans nos quartiers, un soutien à la vitalité des commerces de proximité sera assuré à travers des animations spécifiques et des campagnes de promotions régulières auprès des habitants.

La vitalité de notre centre-ville, c’est un enjeu économique pour nos commerçants, un enjeu de qualité de vie pour nos habitants, un enjeu d’attractivité pour les investisseurs et les visiteurs. Notre centre-ville demain sera différent, vivant et dynamique, à l’image de ses forces vives. Nous allons travailler en équipe, avec tous les acteurs de la ville, pour que Nancy redonne envie. Pour que Nancy retrouve son ADN original et créatif. C’est cela Nancy en Grand.